Aviation civile : Réhabilitation des Compagnies Aériennes Gabonaises sur l’Espace Européen


Ce 10 décembre 2019, s’est tenu un ballet diplomatique au palais présidentiel du Gabon. Le président
Ali Bongo Ondimba a reçu en audience plusieurs personnalités dont Giovanni vincenzo Infantino, le président de la Fifa. Il a également reçu Stephen Jackson, diplomate onusien et coordonnateur président du système des Nations unies au Gabon. Le président gabonais a terminé ses audiences avec le Directeur général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC), Arthur Nkoumou Delaunay

Drapeau GabonaisArthur Nkoumou Delaunay devait rendre compte de l’audit sur l’aviation civile effectuée par les experts de la Commission européenne.

Le lundi 09 décembre 2019, la commission européenne retire le Gabon de la liste noire des pays interdits d’accès sur l’espace ou le sol aérien européen. Elle l’explique par “ Le travail accompli par les autorités gabonaises responsables de la sécurité aérienne”. Cette décision ne surprend personne. En effet, fin septembre 2019, le prix spécial du président du conseil de l’OACI avait été décerné au Gabon. Le Gabon a reçu ce prix pour les efforts effectués afin de mettre en œuvre les normes de sécurité aérienne. 

Selon le magazine “la Libreville”, un audit rigoureux s’est tenu du 29 janvier au 06 février 2019. Le jury a estimé que le pourcentage de mise en conformité des normes de sécurité aérienne au Gabon est passé de 26 %  à 72 % en moins de deux ans.

En définitive, c’est un véritable “ouf” de soulagement pour le Gabon. Les compagnies du pays figuraient dans la liste noire de l’Union Européenne depuis 2008. Cette décision va permettre de relancer l’économie gabonaise. Elles vont reprendre les vols de longue distance. Elles vont aussi acquérir de nouveaux aéronefs et embaucher du personnel ; ce qui créera de la richesse. Malheureusement, plusieurs compagnies africaines demeurent dans cette liste noire. On peut citer les transporteurs basés au Congo, République Démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Erythrée, Liberia, Libye, Sao tomé et principe, Sierra Leone, Soudan et Angola. 

Source :  Africtelegraph

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.